Cahier de consultation – Janvier 2020

Aux délégués et membres des comités :

Dans les jours à venir vous recevrez le cahier de consultation pour la prochaine négociation.

Vous aurez à distribuer aux membres de votre secteur le cahier.​ À l’intérieur de votre enveloppe, vous trouverez une liste contenant une colonne avec le nom des membres, une autre indiquant copie papier ou par courriel personnel (le syndicat fera l’envoi à ceux qui nous ont fourni leur courriel personnel) et la dernière colonne vous donne la possibilité d’indiquer le retour du questionnaire.

Par la suite, nous vous demandons de nous retourner les cahiers dans l’enveloppe-réponse timbrée.​ Dans le cahier, il est indiqué un retour le ​24 janvier 2020. Nous nous attendons donc à recevoir votre enveloppe la semaine suivante.

Si vous avez besoin de plus d’informations, vous pouvez nous téléphoner au ​418 628-4000 ou nous écrire à info@sesqi.com

Merci beaucoup de votre collaboration.


LE COMITÉ DE NÉGOCIATION

Sylvain Beaulieu
Alain De Villers
Diane Papillon
Marc Verreault

Marie-Lou Leclerc, conseillère syndicale SCFP

Communiqué spécial du 19 décembre 2019

COMMUNIQUÉ SPÉCIAL

Québec, le 19 décembre 2019

Le 17 décembre dernier, votre exécutif a rencontré Monsieur Daniel Primeau, président-directeur général, afin de discuter avec lui de différents dossiers.

1. Négociation

Nous avons demandé une meilleure collaboration sur la durée de la négociation. Nous ne voulons pas de demi-journée, mais des journées entières afin d’être plus productifs. Nous voudrions avoir les demandes de l’employeur en même temps que le dépôt de nos demandes.Les membres du comité de négociation patronal devraient avoir une connaissance raisonnable de notre convention collective. Pour finir sur la négociation, nous avons annoncé que nous serions disposés à déposer nos demandes en mai 2020.

2. Libérations syndicales

Nous avons partagé notre mécontentement sur la manière dont l’employeur gère les libérations syndicales. Nous avons demandé que le temps pour les libérations des comités paritaires soit accordé pour la préparation et le bilan selon la charge des dossiers.

3. Mesures disciplinaires

Nous lui avons mentionné que nous aimerions que certaines pratiques cessent. Nous lui avons donné l’exemple d’un membre qui a eu un relevé provisoire (article 16.07) et qui a été escorté par deux agents de sécurité jusqu’à la porte, et ce, devant les autres employés. Dans certains dossiers, la présence d’un représentant syndical a été refusée pour accompagner un membre qui devait être rencontré pour faire la lumière sur son dossier. Nous avons indiqué que les mesures disciplinaires devraient être plus équitables, surtout pour la durée des suspensions.

4. Gestion du personnel

Nous lui avons parlé des préoccupations de nos membres sur la charge de travail. Nous avons mentionné que plusieurs étaient à bout de souffle. Comme exemple, nous lui avons parlé de la charge de travail causée par la paperasse. Il nous a bien compris sur la quantité de charges de travail que cela comporte. Nous avons aussi discuté des grands chantiers comme le tramway à Québec et surtout la fermeture du tunnel Mont-Royal. Nous avons senti une bonne écoute de la part de Monsieur Primeau. Il a mentionné à plusieurs reprises qu’il voulait de la coopération, de la collaboration et du respect, car plusieurs grands défis nous attendent. Concernant l’amélioration des conditions de travail, il nous a invités à collaborer avec eux afin d’atteindre les objectifs pour permettre de maintenir le personnel en place et d’attirer de la nouvelle main-d’œuvre.

En terminant, nous tenons à vous souhaiter un très joyeux temps des Fêtes et une très bonne année 2020.

Solidairement,

VOTRE EXÉCUTIF

Sylvain Beaulieu, président
Guy Godin, secrétaire-trésorier-archiviste
Diane Papillon, vice-présidente Montréal
Frédérick Sylvestre, vice-président Québec
Marc Verreault, vice-président Québec, p.i.

Rencontre_avec_le_PDG_communique_20191219

Explications de l’employeur sur les congés du 27 et 30 décembre 2019

Voici un courriel qui a été envoyé à l’employeur, à la suite de ses explications sur les congés du 27 et 30 décembre 2019

Pour celui-ci, si quelqu’un entre au travail le 27 et/ou le 30 décembre 2019, il sera compensé en temps équivalent à une autre journée.

Il faut être alerte. Si jamais on ne respecte pas la convention, vous avez le droit au grief.

Sylvain Beaulieu, Président SESQI
418 628-4000

De : Sylvain Beaulieu, Président, S.E.S.Q.I. section locale 2929
Destinataire :  Jean-François Bouchard,
Conseiller en gestion des ressources humaines, SQI
Date : 
le 12 décembre 2019

Après la discussion du 11 décembre 2019 sur les congés du 27 et 30 décembre 2019 (article 40.26 et appendice A) nous devons informer nos membres sur votre position.

Vous ne reconnaissez pas ces journées comme un congé à sa juste valeur. Elles doivent doit être considérées comme des congés prévus à la convention collective tel qu’indiqué à l’Appendice A, dans la même section que la liste des jours fériés.

Si l’on fait appel aux services des travailleurs ces journées-là, vous devriez appliquer les articles 41 sur le temps supplémentaire, le rappel, les appels téléphoniques et l’allocation de disponibilité (article 42.10).

Nous devons avertir les membres de votre position. Nous n’empêchons pas les travailleurs d’accepter de rentrer pour les journées mentionnées (27 et 30 décembre 2019), cela se fera sur une base volontaire, mais tout en respectant le cadre de la convention.

Considérant que ces congés ont été autofinancé, que nous devons prôner la conciliation travail-famille et que nos membres sont à bout de souffle, nous croyons que ces congés sont les bienvenus dans les circonstances. Et si vraiment vous avez un besoin, vous devrez reconnaître leur disponibilité en les rémunérant à leur juste valeur, ce qui fait partie d’une forme de reconnaissance.

Bonne journée.

Journée internationale des personnes ayant un handicap

Office des personnes handicapées du québec​ :

https://www.ophq.gouv.qc.ca/plans-daction/presentation.htm

S​aviez-vous que beaucoup d’organisations dans lesquels œuvrent nos membres sont assujetties à l’article​ 61.1 de la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale qui ont l’obligation légale de produire annuellement un plan d’action à l’égard des personnes handicapées? Retrouver ces organisations sur le site en lien en titre ou ci-bas.

Ministères et organismes publics employant au moins 50 personnes

Centres intégrés de santé et services sociaux (CISSS), centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS) et établissements non fusionnés (ENF)

Municipalités locales comptant au moins 15​ 000 habitants

L’Office invite toute autre organisation soucieuse de réduire les obstacles à la participation sociale des personnes handicapées à produire volontairement un plan d’action.

Nomination de Marc Verreault

Pour faire suite à la démission de monsieur Steeve Girard en tant que vice-président Québec, l’exécutif a procédé, comme mentionné dans les statuts et règlements, à la nomination de monsieur Marc Verreault. Cette nomination prend effet aujourd’hui.

Nous tenons à remercier Steeve pour son implication.

Solidairement,

VOTRE EXÉCUTIF

Sylvain Beaulieu, président
Guy Godin, secrétaire-trésorier-archiviste
Diane Papillon, vice-présidente Montréal
Frédérick Sylvestre, vice-président Québec

Nomination V-P Québec

Nomination du Comité de négociation

LE POINT SUR LA NÉGO…

La négociation approchant à grands pas, nous avons procédé lors d’un exécutif à la nomination du Comité de négociation. Celui-ci sera formé par :

  • Sylvain Beaulieu
  • Alain De Villers
  • Steeve Girard
  • Diane Papillon

Nous avons commencé la préparation du cahier de consultation. Nous demandons à ceux qui veulent le recevoir par courriel de nous fournir leur courriel personnel. Vous pouvez nous le transmettre à info@sesqi.com, en prenant soin de bien vous identifier (nom, prénom, direction).

Pour les autres, le cahier vous sera remis par le délégué syndical de votre direction.

VOTRE EXÉCUTIF

Sylvain Beaulieu
Marc Verreault
Guy Godin
Diane Papillon
Frédérick Sylvestre

Marie-Lou Leclerc, conseillère syndicale

Consultation publique – Intimidation et cyberintimidation

Vous êtes invités à participer à la consultation en ligne sur la lutte contre l’intimidation qui se tient du 1er au 25 octobre.

Cette consultation s’inscrit dans le cadre de la vaste démarche de consultation publique du Ministère sur les enjeux actuels en matière de lutte contre l’intimidation et la cyberintimidation. Elle permettra d’orienter les prochaines actions pour aller encore plus loin et trouver des solutions durables pouvant freiner ces phénomènes. Le Ministère souhaite connaître, plus particulièrement, ce que les jeunes de 12 à 24 ans ont à dire au sujet de l’intimidation et de la cyberintimidation. Passez le mot!

Mentionnons qu’une tournée s’arrêtera dans une dizaine de régions du Québec du 1er au 18 octobre prochain. Elle permettra d’aller à la rencontre de jeunes dans les écoles secondaires pour les sensibiliser aux conséquences de l’intimidation et de la cyberintimidation, et pour entendre leurs points de vue sur la question. Ce sera aussi l’occasion d’échanger avec les organismes régionaux qui mettent en œuvre des initiatives visant à lutter contre l’intimidation dans leur milieu.

Les représentants d’organismes nationaux seront également consultés lors d’une journée particulière le 22 octobre 2019.

Accéder à la consultation