À propos de nous

Historique

Lors du dépôt du budget du Gouvernement du Québec en 1983, nous apprenons par les médias l’abolition du Ministère des travaux publics et de l’approvisionnement du Québec (MTPA) et la création de la Société immobilière du Québec, par le projet de loi 18 qui est sanctionné le 21 décembre de la même année.

En cette période très mouvementée et inquiétante pour l’ensemble des travailleurs du MTPA, plusieurs questions se posent.  Questionnant régulièrement le président du Syndicat des fonctionnaires provinciaux de l’époque sur l’avenir de notre syndicat et n’obtenant que très peu de réponses, les officiers syndicaux de trois sections locales représentant les membres de Montréal et Québec décident de se rencontrer à Drummondville et la décision d’adhérer au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) est prise.

Lors de l’assemblée de fondation il y a élection d’un premier exécutif de la section locale 2929 du SCFP.  Les élus sont :

Charles Fontaine, président

Réal St-Hilaire et Alain Simard, vice-présidents Québec

Jacinthe Coulombe, secrétaire-archiviste

Daniel Hamel, secrétaire-trésorier.

La première rencontre du nouveau comité exécutif a eu lieu, le 9 novembre 1985 à Drummondville.

Fort de l’adhésion de 80% des employés par la signature de cartes de membres nous avons, le 23 octobre 1985, déposé une requête en accréditation.  Pour sa part le SFPQ avait déposé, le 2 octobre 1985, les anciennes cartes de membres qu’il détenait avant l’adoption de la loi créant la SIQ.

Suite à ces deux requêtes, il est convenu par les deux parties de tenir un vote et une entente est signée à cet effet.  Le commissaire du travail, monsieur Robert Caron, entérine l’ordonnance d’un vote prévu pour les 3, 4 et 5 février 1986.

Revirement

Le SFPQ dépose, le 3 janvier 1986, une nouvelle requête en accréditation qui sursoit temporairement le vote prévu au début de février.  Le commissaire Caron convoque les parties péremptoirement à une séance d’enquête, le 17 janvier 1986.  Les deux parties font valoir leurs arguments par l’entremise de leurs avocats et le commissaire, après l’audition des parties, ordonne sur le champ l’exécution de l’ordonnance de vote du 17 décembre 1985 dans les meilleurs délais.

Le vote est donc tenu comme prévu, les 3, 4 et 5 février 1986, partout dans la province.  907 personnes sont inscrites sur la liste des votants, 5 bulletins sont rejetés, 62 personnes n’ont pas exercé leur droit de vote, 143 ont décidé de voter pour le SFPQ et 697 pour le SCFP.  Une belle victoire de 83% pour notre nouveau syndicat, soit le Syndicat canadien de la fonction publique, section locale 2929.  Nous avons officiellement obtenu notre accréditation, le 18 février 1986.

Merci à ceux qui ont permis à ce nouveau syndicat de naître.  Je suis heureux de voir que 25 ans plus tard, il est toujours aussi vivant.

Daniel Hamel

(4 octobre 2011)

 

Historique des conventions collectives

 

Comité exécutif

  • Le  Comité  exécutif  se  réunira  aussi  souvent  que  nécessaire  à  l’endroit  désigné  par  le président du Syndicat ou par la réunion du Comité exécutif précédente.
  • D’autres  réunions  du  Comité  exécutif  auront  lieu  à  la  demande  du  président  ou  à  la demande de trois (3) de ses membres.
  • Le  Comité  exécutif  sera  l’organisme  dirigeant  du  Syndicat  entre  les  assemblées générales.
  • Il formera tous les comités sous sa juridiction et nécessaires au bon fonctionnement du syndicat.
  • La composition du Comité exécutif est de cinq (5) membres, telle que définie à l’article 3.3. des statuts.
  • Trois  (3)  membres  du  Comité  exécutif  constituent  quorum  et  des  mesures  officielles peuvent être prises par ceux-ci.
  • Si un officier du Comité exécutif ne répond pas à l’appel à trois (3) assemblées de suite sans  raison  suffisante  et  valide,  il  est  destitué  ou  si  un  membre  du  Comité  exécutif démissionne, le Comité exécutif procédera à la nomination ou à l’élection d’un nouveau membre du Comité exécutif.  Le processus de remplacement devra commencer dans les quinze (15) jours suivant l’avis de destitution.
  • Les  décisions  du  Comité  exécutif  sont  prises  en  tenant  compte  de  l’article  11.6, des statuts à  la majorité des membres présents.

Membres du comité exécutif :       

Sylvain Beaulieu, vice-président Québec 

Denis Petitclerc, secrétaire-trésorier  

Frédérick Sylvestre, vice-président Québec 

Michele Vézina, présidente

Fanny Vincent, vice-présidente Montréal

 

 

 

Notre travail

Si vous représentez des membres dans plusieurs lieux de travail, il est important d’en donner la liste quelque part sur votre site. Cela permettra à vos membres de vous trouver sur Google en recherchant quelque chose comme « scfp ambulanciers miramichi » ou même « ambulanciers hearst » ou « école évangéliste st john joncquière ».

Les Syndics

  • Vérifier au nom des membres deux fois par année où à tout moment jugé opportun les livres et comptes du syndicat;
  • Présenter leur rapport à l’assemblée générale qui suit l’achèvement de chaque vérification;
  • S’assurer qu’aucune somme n’est dépensée sans une autorisation appropriée selon les statuts;
  • Faire l’inspection des valeurs, obligation et titres, de l’ameublement de bureau, du matériel, des actes de propriétés qui peuvent à tout moment être détenus par le syndicat et en font rapport aux membres;
  • Se servir des formules de vérification fournies par le S.C.F.P. et transmettre copie de chaque vérification au secrétaire trésorier du S.C.F.P. en conformité de la fonction publique;

 

Syndics :

Mario Dufresne

Diane Papillon